Sureté

 

La sûreté des armes devins très rapidement une grande préoccupation.

En effet vu le pouvoir de devastation des engins crées, il fallait s’assurer qu’ils ne se déclencheraient pas inopinément.

il fallait être surs qu’ils résisteraient a un crash d’avion, a une submersion profonde, a une rentrer dans l’atmosphere, a un incendie…

Bref les armes devaient des sortes de pierres sauf au moment voulu.

Les technologies de sûreté redondantes étaient la norme, l’électronique devait être ultra durcie.

comme la france en a l’habitude: de l’orfèvrerie mais au service d’engins de devastation, qui ne devaient toutefois jamais servir, et surtout fonctionner seulement si on le leur demandais.