Fort de Vaujours 1954
© IGN

Les débuts

Entre 1951 et 1954 durant les débuts, les poudriers de Sevran qui se diversifient installent des laboratoires de la CSE ( commission des substances explosives ) dans la Batterie Nord, on y élabore et teste des explosifs liquides et poudres nouveaux.

Le Fort central a fait les frais des premières explosions d’essais, on en profitât pour achever le Casernement déjà en mauvais état après le départ des Allemands en 1939..

Construction du Chateau d’eau et barques
© C.E.A

Le CEA né en 1945 travail sur le sujet d’une bombe atomique , alors que la partie nucléaire commence a s’esquisser sérieusement, on se rends compte qu’il faut une grosse quantité d’explosifs pour déclencher la bombe.

Il n’y a pas d’explosifs connus en Europe suffisants a ce moment la.

Une rencontre est alors faite entre Poudriers et Savants Atomistes, qui, vite comprirent que les solutions aller se trouver chez les Poudriers.

C’est ainsi qu’en 1954 un protocole est signé afin de créer le Centre d’Etudes de Vaujours, dans le Fort.

Rapidement on monte bureaux, ateliers, cantine , on clôture et on recrute a tour de bras, y compris des agents de sécurité les FLS, le château d’eau est construit ( a la main) il sera le premier de plus de 300 bâtiments qui formeront la ville usine des savants de la bombe atomique française:

Le CEV-M qui restera caché des yeux de tous durant 40 années.