Essais: Fort Central

Le Fort Central ou FC est l’élément central du CEV .

C’est grâce au génie de Raymond Adolphe sera de Rivières que le CEA s’installa au Fort de Vaujours.

Le CEA de Fontenay-aux-Roses est déjà construit dans un Fort SDR Vaujours suivra logiquement.

Les Forts sur sont assez intéressants pour plusieurs raisons:

  • ils sont merlonnés ( semi-enterres)
  • ils possèdent de nombreuses et vastes salles souterraines
  • ils étaient conçus pour la défense de  la France.
  • ils sont connectés aux routes par des routes « stratégiques  » construites par l’armée.
  • Ils sont propriété de l’armée et sont donc couverts par le secret.
  • Ils sont éloignés des habitations ( a l’époque)

La Poudrerie de Sevran commence donc ses essais de Poudres ( qui n’était parfois plus des poudres mais des liquides) au sein du FC, et c’est tout naturellement que le CEA va poursuivre .

Le Fort central au cours de ces 60 dernières années va subir de grandes transformations.

La destruction (par les Allemands?) du grand casernement au centre va permettre de construire des voies de circulations larges et au centre un bâtiment d’usinage de l’uranium

Chaque partie du Fort va être peuplée par de nouvelles structures tout en tentant d’être le moins visible des avions et satellites, le fosse du FC ne sera pas modifié et on construira des ailes de tir dans les espaces libres ou en souterrain quitte a refaire les maçonneries SRD par dessus.

Petit à petit le FC deviendra un énorme complexe bunkerise a l’extrême dédié a la Detonique, plus de 20 salles de tirs, avec des dizaines de zones de tir pour les petites expériences, des salles de radiographies, photo et cameras haute vitesse, attenantes.

Le FC sautait à son apogée plus de 8 fois par jour ! c’était la grande forme !

Les techniciens y tirent jusque l’équivalent de 10 kg TNT, avec d’uranium , cuivre, cadmium… afin d’en étudier les comportements des matériaux et hydrodynamiques.