Chimie explosive

La principale mission du CEA pendant ces 40 années au Fort de Vaujours était définie le jour de sa création:

«  effectuer toutes études sur les poudres et explosifs utiles à la réalisation d’armes nucléaires »

Il n’y a donc jamais eu d’explosion nucléaire au Fort de Vaujours.

 

Le travail des ingénieurs et chimistes fut durant toutes ces années a donc été de concevoir des nouveaux composés chimiques afin d’obtenir:

  • des poudres et solides explosifs
  • des plastiques
  • des détonateurs
  • des résines et dérives

infrastructures:

Les laboratoires de recherches étaient souvent construits dans des bâtiments légers ( structure acier et Fibrociment)

Les laboratoires de production et tests à la Batterie Sud avec tests dans les Casemates enterrées.

La production se faisait elle a plus grande échelle dans la zone située entre la Batterie Nord et la Batterie Sud.

dans une multitude de bâtiments légers entourés de hauts murs de béton et cernés de merlons de Terre.

Les expériences de charges moyennes se faisaient au fort Central.

Des que la taille devenait trop imposante on testait à Moronvilliers.

Composés explosifs et détonants:

Tout le monde connait les explosifs. Au CEV on s’attelait a concevoir, fabriquer et tester des composes détonants.

la différence est importante:

  • un explosif va s’expanser de son centre vers l’extérieur dans toutes les dimensions de sa forme originale.
  • Un détonant peux exercer une force dans une direction donnée. Il peux par exemple exercer une pression sur le support sur lequel il est fixé et rien vers l’opposé.

Les détonants étaient très important puisqu’a suite du projet Manhattan on avait compris qu’il fallait comprimer l’uranium et le plutonium de manier égale.

il fallait donc parvenir a créer une onde choc sphérique.

Les premiers explosifs de puissance venus de la Poudrerie de Sevran étaient liquides et très instables. il a fallut des années de recherches afin de trouver des composes moulables aux formes souhaitées et usinables.

La majorité des composes finirent par être des composes associées a un liant plastique.

résistance et durabilité:

ces composes devaient êtres testes dans beaucoup de domaines et parce qu’ils étaient destines a être en contact avec d’autre matériaux y compris des métaux  radioactifs ( a forte intensité), on devait s’assurer qu’une fois la bombe assemble ses composants n,’allaient pas se décomposer tout seuls. l’armée a besoin d’armes fiables.

des études pousses étaient menées dans les bâtiments autour de la Batterie Sud. Plus d’une fois de formidables explosions se produisirent dont une qui blessât grièvement un ingénieur ( les vitres furent projetées sur lui)