Calculateurs

Les premières années furent a la fois simples et d’une complexité inouïe.

Parvenir a concevoir et tester une bombe Atomique de type fission nécessitait beau coup de calculs et de précision.

Or le premier calculateur n’arrivera au CEV qu’en 1961 soit un an après la détonation de Gerboise Bleue dans le Sahara Algérien.

Ce fut le Bull Gamma60, d’une puissance de 50 Kiloflops

Bull Gamma 60

Entre 1954 et 1962 les Engins furent conçus sur les tables a dessins et pensés par les esprits brillants (comme Therese Camion, qui avait participé au projet Manhattan) à l’aide de règles a calcul.

Ces premiers engins testes à froid à M et a Chaud au CESM ( Sahara) étaient assez grossiers et rudimentaires. ( Gerboise bleue faisait plus d’un mètre cube).

Ce furent de vraiment bijoux d’ingénierie. Mais la France qui voulait entrer dans le club des puissances atomiques devait rattraper un retard conséquent en effet les USA avait testés « Ivy Mike » la première bombe H en 1952.

Il ne suffisant plus d’avoir de bon ingénieurs et mathématiciens, pour relever ce defi, il en fallait beaucoup plus, et aussi des théoriciens. Il fallait surtout restructurer la Direction des Applications Militaires !

La règle à calcul ne suffisait plus il fallait des Calculateurs !

 Le centre de Limeil fut le premier équipé, Vaujours reçu son Bull Gamma 60 beaucoup plus puissant quelques années après.

Les besoins était complémentaires:

Vaujours calculait l’implosion, Limeil la réaction nucléaire. Une espèce de course se mit en place à la puissance jusque dans les années 1990 Limeil remportât la course, ses besoins en calcul dus à sa partie beaucoup plus théorique, étaient bien plus importants

Au CEV un Bâtiment entier qui reprenait la forme du Fort Central était dédié aux calculs : Z, un « D » vu du ciel sur 1 à 2 étages avec les calculateurs dans le milieu du « D »

Cray XMP

Cray XMP © E.D.V.

Mais revenons en aux calculateurs installés a Vaujours:

1965: Un CDC 3600 viens remplacer le Gamma 60

1968: Un CDC 3300 le remplace

1990: Installation du Cray XMP 416

1994: installation du Cray YMP 8.128